Publié le 14 octobre 2020 Mis à jour le 14 octobre 2020

de Claire Polo

Maîtresse de conférences en sciences de l’éducation à l'université Lyon 2, Claire Polo est chercheure au laboratoire Éducation, cultures, politique (ECP). Son travail se situe à la frontière des sciences du langage et porte sur l'argumentation et les dimensions socioaffectives des interactions d'enseignement-apprentissage.
 

Explorer une controverse dans l'émotion

Fertile plutôt que stérile, qu’est-ce qui permet au débat constructif d’advenir ? Comment raisonner ensemble à l’heure d’aborder une question aussi vitale que la gestion de l’eau potable ? Claire Polo présente ici un cas d’école en plongeant dans la mécanique argumentative des discussions développées entre jeunes d’écoles mexicaines, américaine et française. L’enjeu est de taille, à la fois techno-scientifique et socio-économique, et il n’existe pas ici de solution toute faite, de bonne réponse à trouver.

Par une approche linguistique fine, cette étude donne à voir l’importance, pour effectivement explorer une controverse, de l’association des savoirs avec d’autres ressources cognitives : valeurs et émotions. Au-delà de l’élève, la personne ; au-delà d’une tâche, un groupe : lorsque les dynamiques identitaires et relationnelles sont favorables, le raisonnement collectif advient, amenant chacun·e, plus loin qu’avant l’échange. Des leçons sont à tirer pour quiconque cherche dans l’interaction à mieux saisir un problème complexe ou à partager et imaginer des alternatives. Cet ouvrage porte une attention éclairante à la construction de la parole et de l’opinion adolescentes, centrales pour l’apprentissage de la démocratie.