agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

ISPEF Portails : www - étudiants - personnels ISPEF

Vous êtes ici : Accueil > Enseignant.es > Enseignant.es

Enseignant.es

 
Stéphane Simonian Directeur de l'ISPEF
Spécialiste des technologies de l’éducation, Stéphane Simonian focalise ses recherches sur les scénarios d’apprentissage et les usages, à partir du concept d'affordance socioculturelle. L’ensemble des recherches conduites étudie les conditions dans lesquelles - et avec lesquelles - les relations entre des sujets et des environnements instrumentées se produisent (variables humaines, techniques et organisationnelles) au sein d'une activité d'apprentissage. Il contribue ainsi au développement de l’axe 1 du laboratoire Education, Cultures et Politiques (par des travaux sur la professionnalisation des enseignants, notamment à l’université) et de l’axe 4 (par des recherches sur l’usage par les professionnels et les apprenants des objets présents dans un environnement informatique d’apprentissage universitaire).

Jonathan Kaplan
Maître de conférences à l’Institut des Sciences et Pratiques d’Éducation et de Formation (ISPEF) et directeur du campus numérique Forse à l'Université Lumière Lyon 2. Chercheur titulaire du laboratoire Éducation, Cultures & Politiques (ECP, EA 4571), il est également chercheur associé au laboratoire CHArt - Université Paris Nanterre (EA 4004). Il est impliqué depuis près de 30 ans dans la formation de formateurs, en tant que consultant dans la gestion de projets, l’ingénierie et l’évaluation des systèmes de formation privés et publics au niveau international.
Jonathan Kaplan est un fervent promoteur des Cercles d'étude et autres pratiques d'autoformation collective. Sa recherche porte principalement sur les liens entre autorégulation de l’apprentissage, environnements et cognition. Ses travaux les plus récents explorent la corégulation entre apprenants adultes qui participent aux e-Formations. Dans ces recherches, les stratégies de régulation de d'apprentissage sont étudiées en même temps que les relations interpersonnelles et l'ergonomie cognitive des environnements.


Françoise Lantheaume
Professeure des universités en sciences de l’éducation. Après un doctorat de sociologie (EHESS, Paris, 2002), Françoise Lantheaume a été recrutée comme Maître de conférences à l’université Lumière Lyon 2.
Elle a soutenu son Habilitation à diriger des recherches HDR en 2013.
- Titre du doctorat : L’enseignement de l’histoire de la colonisation et de la décolonisation de l’Algérie depuis les années trente : Etat-nation, identité nationale, critique et valeurs. Essai de sociologie du curriculum.
- Titre du mémoire d'HDR : Curriculum et travail enseignant : incertitudes, épreuves et reconfigurations. Essai de sociologie pragmatique et réticulaire
Directrice de l'équipe d'accueil (4571) Éducation, Cultures, Politiques (ECP) : http://recherche.univ-lyon2.fr/ecp Enseignements en master et dans la formation doctorale.
Spécialité(s) de recherche
Sociologie et histoire du curriculum :
- Analyse socio-historique et socio-politique des réformes éducatives
- Questions socialement et politiques vives en éducation : traitement de la diversité culturelle à l’école et dans les contenus d’enseignement (particulièrement la diversité des mémoires historiques antagonistes, les religions à l'école, la laïcité).
Sociologie pragmatique du travail et du métier d’enseignant:
- évolution et construction de la professionnalité,
- souffrance au travail,
- effet des réformes sur l'activité et le métier


Rémi Deslyper
Docteur en sociologie et membre du Réseau thématique 14 (sociologie de l'art et de la culture) de l'Association française de sociologie. Situés à la croisée de la sociologie de l’art et de la sociologie de l’éducation, ses travaux portent sur la mise en œuvre et l’impact de dispositifs innovants d’enseignement artistique et culturel. Ils se déclinent en deux grands axes. Un premier angle de recherches interroge le mode de transmission à l’œuvre dans ces dispositifs. Derrière les innovations pédagogiques proposées par ces dispositifs, la recherche s’efforce de saisir les rapports aux savoirs, explicitement ou implicitement, mobilisés dans ces enseignements. Un second angle de recherche se penche sur les effets de ces dispositifs sur la pratique des publics concernés. En étant attentif aux appropriations effectives des élèves, la recherche s’attache à rendre compte, au-delà des intentions pédagogiques, des pratiques qui émergent réellement de ces dispositifs.
 
Gilles Combaz
a débuté sa carrière professionnelle comme professeur d’éducation physique et sportive. Il a exercé durant une dizaine d’années en lycée. Parallèlement, il s’est formé à la sociologie à l’université René Descartes – Paris V auprès de Viviane Isambert-Jamati, Lucie Tanguy et Gabriel Langouët. En 1990, il soutient une thèse centrée sur les effets sociaux des pratiques d’évaluation en éducation physique et sportive. Celle-ci est publiée aux PUF en 1992 (Sociologie de l’éducation physique. Evaluation et inégalités de réussite). En 1991, il est recruté comme maître de conférences en sciences de l’éducation à l’IUFM de Nantes. En 1993, il rejoint l’université Paris V et il intègre le laboratoire de sociologie de l’éducation dirigé par Eric Plaisance. En 2004, il soutient une HDR sous la direction de Claude Lelièvre (Contribution à une sociologie des inégalités scolaires. Essai d’auto socioanalyse). En 2007, il est recruté comme professeur en sciences de l’éducation à l’université Lumière Lyon 2. Il enseigne la sociologie de l’éducation en licence et en master. Il assure également des formations centrées sur le traitement des données quantitatives. Ses thématiques de recherche sont les suivantes : inégalités scolaires, éducation, sexe et genre, sociologie des rapports entre l’Etat et l’école, sociologie du curriculum, sociologie de l’encadrement intermédiaire au sein de la fonction publique. Ses travaux actuels portent sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes pour l’accès à des postes d’encadrement intermédiaire au sein du système éducatif français (chefs d’établissement du second degré et inspecteurs de l’enseignement primaire).
 
Denis Poizat
Professeur, il enseigne l'éducation comparée, l'initiation à la philosophie de l'éducation et quelques autres enseignements (éducation et religion, civilisations, crises géopolitiques et éducation, handicap et civilisation). Il s'intéresse à la littérature, à la philosophie, à l'histoire, aux statistiques, aux politiques publiques en éducation notamment à l'inclusion.

Charles Gardou
Professeur à l’Université Lumière Lyon 2, où il est, entre autre, responsable scientifique du master "Référent Handicap". A partir d’un itinéraire qui l’a confronté à la diversité humaine dans différents lieux du monde, il consacre ses travaux anthropologiques à la diversité, à la vulnérabilité et à leurs multiples expressions. Il a créé et dirige la Collection "Connaissances de la diversité" aux éditions érès, où il est l’auteur de 20 ouvrages.

Thierry Bouchetal
Maître de conférences en sciences de l’éducation, il a débuté son parcours professionnel dans le monde associatif (lutte contre l’illettrisme, Education populaire – 4 ans) puis l’a continué au sein de l’Education nationale comme professeur des écoles (10 ans) et formateur (6 ans). A la suite d’une thèse soutenue en 2015 sur « les parcours et le développement professionnel des enseignants du premier degré en milieu de carrière », il mène des recherches, dans le cadre du laboratoire Education Cultures Politiques, sur les trajectoires et les dynamiques professionnelles des enseignants dans différents contextes (école primaire, lycée professionnel, …), ainsi que sur les usages du récit en formation et en recherche.
Son activité scientifique est consultable ici
A l’ISPEF, il est responsable du Master Métiers de l’Intervention en Formation des Adultes, et ses principaux cours abordent les problématiques du travail et de la formation, les dispositifs de professionnalisation (initiale et continue), les parcours professionnels et plus largement les thématiques en lien avec l’éducation tout au long de la vie.

mise à jour le 23 mai 2018


Université Lumière Lyon 2