Stéphanie COLIN

Mardi 13 novembre 2012, par ISPEF // Enseignants

Photo

Stéphanie COLIN
Titres principaux et responsabilités principales
Docteur en psychologie cognitive (Université Lyon 2) et en sciences psychologiques (Université Libre de Bruxelles) depuis 2004.
Maître de conférences en poste depuis octobre 2007 à l’Institut des Pratiques d’Education et de Formation (ISPEF, Lyon 2).
Responsable pédagogique et administrative de la licence Sciences de l’Education et de la Formation (2010-prés).
Rattachée à l’équipe « Situations de handicap, Education et Sociétés » (Laboratoire Education, Cultures, Politiques, ECP- Lyon 2).

Associée à l’équipe "Apprentissage, Développement, Troubles du Langage" (Laboratoire d’Etude des Mécanismes Cognitifs, E.M.C- EA 3082 - Lyon 2).

Contacts
Université Lyon 2 / ISPEF (Institut des Sciences et Pratique d’Education et de Formation) /Laboratoire Education, Cultures, Politiques / 86 rue Pasteur, 69 007 Lyon
Stéphanie.Colin@univ-lyon2.fr / Bureau G408b (sur rdv) / 04 78 69 72 74 /

Cours et Séminaires à l’ISPEF

Psychologie du développement de l’adolescence et de l’adulte (Majeure B Sciences de l’éducation et de la formation 2ème année / Licence 2 Parcours Education et langages)
L’approche développementale a pour objet d’étude non seulement l’enfance mais aussi l’évolution de l’homme jusqu’à sa mort (concept anglo-saxon actuel de la life-span developemental psychology). Ce cours est consacré à l’étude scientifique de l’évolution de l’individu de l’adolescence et à la personne âgée en passant par l’âge adulte. Il y sera précisé pour chaque étape de développement les changements au niveau physiologique, cognitif, social et affectif de l’individu et ce, en tenant compte de la réciprocité continue des relations entre celui-ci et son milieu. En arrière fond seront exposées les théories classiques du développement (J. Piaget, S. Freud, H. Wallon, ….) et leur évolution respective ainsi que les méthodes d’étude du développement (approches longitudinale et transversale, l’observation, les tests, la méthode clinique et la méthode expérimentale). Compétences visées : Connaître les différentes théories et méthodes d’étude en psychologie du développement concernant l’individu de l’adolescence à la personne âgée. Bibliographie : Bee, H., & Boyd, D. (2008). Les âges de la vie (3ème ed.). Paris : Pearson Education./ Bideau, J., Houdé, O., & Pédinielli, J.L. (1993). L’homme en développement. Paris : P.U.F./ Deleau, M. (1999). Psychologie du développement. Paris : Bréal. Collection Grand Amphi./ Marcelli, D., & Braconnier, A. (1995). Adolescence et psychopathologie. Paris : Masson.

Psychologie de l’éducation (Licence 3 Sciences de l’éducation et de la formation)

Dans ce cours seront abordés les points suivants : (1) une présentation des grands courants psychologiques et de leurs rapports à l’éducation ; (2) une description et compréhension des processus cognitifs -des élèves, des enseignants- mis en jeu et leur dysfonctionnement possible au niveau : (a) des apprentissages fondamentaux réalisés en école maternelle et élémentaire : lire, écrire et compter ; (b) des activités mises en œuvre par l’enseignant pour faciliter ces apprentissages ; (3) une sensibilisation au monde du handicap, particulièrement dans le domaine de la déficience auditive. Compétences visées : Être capable d’appréhender (1) les concepts relatifs au domaine de la psychologie de l’éducation ; (2) les processus cognitifs mis en œuvre dans les situations d’apprentissage et les troubles qui peuvent se manifester. Bibliographie : Crahay, M. (1999). Psychologie de l’éducation. Paris : P.U.F./ Foulin, J.N., & MOUCHON, S. (1999). Psychologie de l’éducation. Nathan. / Ionescu, S., & Blanchet, A. (2007). Nouveau cours de psychologie. Psychologie du développement et de l’éducation (vol. coordonné par J. Lautrey). Paris : PUF.

Psychologie sociale et éducation (Licence 3 Sciences de l’éducation et de la formation)

La psychologie sociale appliquée à l’éducation se donne pour objectifs d’aider les enseignants à mieux comprendre leurs élèves, construire des situations d’apprentissages optimales, améliorer la maîtrise de la relation pédagogique et la conduite de la classe à travers l’examen : (a) des caractéristiques des individus à l’origine de leurs difficultés, (b) de l’environnement social/et ou familial, (c) du contexte précis d’apprentissage, fait de multiples interactions. La visée de ce cours est de montrer dans quelles mesures les problématiques de la psychologie sociale peuvent éclairer la compréhension des interactions éducatives et pédagogiques. Entre autres, il s’agira de mettre en évidence sur la base des travaux scientifiques récents, le rôle déterminant des situations sur la réussite des élèves, et de proposer des pistes d’explication, mais aussi d’action, aux professionnels de l’éducation. Compétences visées : Capacité à appréhender les principaux concepts relatifs au domaine de la psychologie sociale appliquée à l’éducation / Capacité à réfléchir sur les moyens d’action et/ou de remédiation proposés. Bibliographie : Foulin, J.N., & Tockek, M.C. (2006). Psychologie de l’enseignement. Armand Colin./ Monteil, J.M. (1997). Eduquer et former : Perspectives psycho-sociales. Grenoble : Presse universitaire de Grenoble. / Toczek, M.C., & Martinot, D. (2004). Le défi éducatif : Des situations pour réussir. Armand Colin

Méthodologie de la recherche / Education inclusive et handicap (Master 1 « MESFC » Education et Langage)

La visée de cet enseignement est de donner aux étudiants les outils et les notions nécessaires d’une part, à la compréhension d’une recherche expérimentale, d’autre part à la mise en place de leur expérimentation et enfin à la rédaction finale de leur recherche (manuscrit écrit et exposé oral) à la fin de leur master 2 (voir Séminaire Education inclusive et handicap pour une présentation des thèmes privilégiés dans ce cours). Compétences visées en master 1 : être capable d’extraire une problématique à partir du cadre théorique choisi ; de mettre au point le matériel expérimental nécessaire pour tester les hypothèses formulées ; de sélectionner une population adaptée ; d’anticiper le type d’analyse de résultats à effectuer et enfin connaître les conventions de rédaction à respecter.

Séminaire / Education inclusive et handicap (Master 2 « MESFC » Education et langage /Education et diversité) en collaboration avec Isabelle GUINAMARD
Dans ce séminaire seront abordés les thèmes suivants : (1) Les apprentissages fondamentaux, notamment celui du langage écrit, chez les enfants en difficulté, dys et en situation de handicap (processus cognitifs, troubles et remédiation possible) dans une perspective expérimentale et en relation avec les problématiques développées dans le CM « Développement et troubles du langage écrit » dispensé par Stéphanie Colin. La surdité constituera un thème privilégié : réflexion sur la contribution possible des systèmes d’aide à la communication comme l’implant cochléaire et la langue française parlée complétée à l’apprentissage du langage écrit, approche de la langue des signes..... (2) La situation des étudiants en situation de handicap dans l’enseignement supérieur et dans les structures de vie comme le Crous : analyse d’itinéraires scolaires et universitaires d’étudiants en situation de handicap, inclusion, marginalisation, éléments facilitateurs et inversement….. On abordera également la question de l’adaptation des structures universitaires en termes d’accessibilité par exemple, ou, par rapport à la surdité, en termes des formations des interprètes en langue des signes aux concepts universitaires. On évaluera également l’effet du tutorat à l’université comme moyen de remédiation possible auprès des étudiants en situation de handicap. (3) Enfin, en lien avec certaines associations lyonnaises liées au monde du handicap visuel ou auditif, on abordera la question de l’adaptation des lieux de vie et de travail, ainsi que la notion de culture commune. Dans la mesure du possible le stage constituera le terrain d’investigation au mémoire.
Bibliographie : (1) ANAE Approche neuropsychologique des apprentissages chez l’enfant - N°116, vol. 24, février 2012- L’apprentissage du langage écrit et ses troubles : Un bilan de 25 années d’approches cognitives./ ENFANCE- N°3, vol. 59, 2007- Comment peut-on être sourd ? P.U.F. / Mazeau, M. (2005). Neuropsychologie et troubles des apprentissages : Du symptôme à la rééducation. Paris. Masson./ Transler, C., Leybaert, J., & Gombert, J.E. (2005). L’acquisition du langage par l’enfant sourd : Les signes, l’oral et l’écrit. Editions Solal./ Virole, B. (2000). Psychologie de la surdité. De Boeck Université. (2 et 3) Delaporte, Y. (2002). Les sourds, c’est comme ça. Editions de la Maison des sciences de l’homme, Paris. / Gardou, C. (2005). Fragments sur le handicap et la vulnérabilité : Pour une révolution de la pensée et de l’action. Toulouse, Erès, Collection. /Poizat, D., & Gardou, C. (2007). Désinsulariser le handicap. Toulouse, Erès, Collection.

Education inclusive et handicap (Master 2 « MESFC » Education et langage /Education et diversité) en collaboration avec Hélène CROCE-SPINELLI

Développement et troubles du langage (Master 2 « MESFC » Education et langage / Master 2 Professionnel « Situations de handicap, éducation inclusive »)
La visée principale de ce cours est de fournir des supports (modèles, concepts, outils) pour favoriser (1) La compréhension des différentes étapes de l’acquisition du langage ORAL et ECRIT ; (2) Le repérage des enfants en difficulté ; (3) Le travail de remédiation. Compétences visées : Être capable d’appréhender les processus cognitifs impliqués dans le traitement du langage (oral et écrit), d’expliquer les troubles qui peuvent se manifester, de proposer des remédiations possibles. Bibliographie : Dehaene, S. (2007). Les neurones de la lecture. Odile Jacob. /Florin, A. Le développement du langage. Dunod. /Kail, H., & Fayol, M. (2000). L’acquisition du langage : le langage en émergence. De la naissance à 3 ans. Paris : PUF. / Karmiloff, K., & Karmilloff-Smith, A. (2003). Comment les enfants entrent dans le langage ? Parie : Retz. / Gineste, M.D., & Le Ny, J.F. (2002). Psychologie cognitive du langage. Dunod. / Rondal, J.A., & Espéret, E. (1999). Manuel de psychologie de l’enfant. Liège : Pierre Mardaga. / Vauclair, J. (2004). Développement du jeune enfant. Belin.